PAS BESOIN DE FORCER POUR FAIRE DES « MÉTIERS D’HOMMES » !

 

Parallèlement, certains métiers typiquement féminins demandent de la force physique.  Il suffit de penser aux éducatrices en garderie qui soulèvent des enfants plusieurs fois par jour, ou aux préposées aux bénéficiaires qui doivent aider les patients à se mobiliser.

Comme tous les autres métiers qui existent, un métier non traditionnel doit être choisi à partir de nos intérêts, nos valeurs, nos aptitudes, nos exigences en emploi et nos facteurs de réalité.  Plusieurs femmes pourraient trouver leur place parmi l’un des 253 métiers non traditionnels; il suffit d’oser élargir ses horizons lors de la prise de décision.

Pour choisir et planifier une carrière dans un métier à prédominance masculine, les femmes ont la possibilité de faire appel aux services de l’organisme Avenue profession’elle.  Depuis 1998, Avenue profession’elle aide les femmes à intégrer une formation ou un emploi majoritairement masculin.  Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter : 450 378-2212 poste 8, ou visiter le site Internet : www.passage.qc.ca

Laissez un commentaire